EPAULE JETE

Wie in de buurt van het Brusselse Flageyplein vertoeft, heeft sinds kort een alternatief voor Café Belga. Met Epaulé Jeté wil de eigenares, Maria Coenen van de Bonnefooi, haar bezoekers op ieder moment van de dag ontvangen. Aan eten en drinken is er in deze lieu de vie geen gebrek: populair zijn de oesters en vissoep op vrijdagnamiddag en de brunchformules in het weekend. Ook de allerkleinsten worden geëntertaind in het atelier op de bovenverdieping. Terwijl hun ouders bijvoorbeeld genieten van wat tapas op het terras, zijn er speciaal voor hen workshops en filmnamiddagen op maat. Naast concerten en events organiseren ze bij Epaulé Jeté ook apéros tango, thé dansants, dj-sets, theatervoorstellingen en zelfs massages. En dan zijn er nog de printers en de wasmachines die extra faciliteiten aanreiken aan de werkende stadsbewoner. De fifties inrichting is van de hand van Margot Ghysels (Sacré+Sucré). Zij weet de familiale sfeer perfect te vertalen naar een fifties-inrichting op basis van goud en oud roze. De meerwaarde van een bar als Epaulé Jeté is duidelijk: Maria biedt de multiculturele woonwijk waarin de bar gevestigd is, een sociaal platform aan – volledig conform de wensen van de bewoners. 


Ceux qui habitent dans les environs de la place Flagey à Bruxelles, ont depuis peu une belle alternative à côté du Café Belga. Avec Epaulé-Jeté la propriétaire, Maria Coenen du Bonnefooi, souhaite accueillir ses visiteurs à tout moment de la journée. Dans ce lieu de vie, la nourriture et les boissons ne font vraiment pas défaut : parmi les plats les plus populaires figurent les huîtres et la soupe de poisson le vendredi après-midi et les formules brunch le weekend. Les plus petits aussi peuvent s’éclater dans l’atelier de l’étage du haut. Pendant que leurs parents dégustent par exemple des tapas sur la terrasse, il y a tout spécialement pour les enfants des ateliers de travail et des après-midis cinéma sur mesure. Outre des concerts et des événements, on organise aussi chez Epaulé Jeté des apéros, du tango, des thés dansants, des plateaux DJ, des représentations théâtrales, voire même des massages. Et on peut y ajouter les imprimantes et les machines à laver qui offrent des facilités supplémentaires aux riverains qui rentrent du travail. L’aménagement de style années cinquante est de la main de Margot Ghysels (Sacré+Sucré). Elle a su parfaitement traduire l’ambiance familiale en un aménagement des fifties sur base d’or et de vieux rose. La valeur ajoutée d’un bar comme Epaulé Jeté est claire : Maria propose au quartier résidentiel multiculturel où est situé le bar une plateforme sociale – absolument conforme aux désirs des habitants.

 
 

INFO

13, Place Flagey - 1050 Bruxelles

epaulejete.be